Flash infos Pressroom
fr

L’opérateur, le maillon indispensable de l’efficacité

LinkedIn Share Print URL copied to clipboard
L’opérateur, le maillon indispensable de l’efficacité

L’opérateur

Si vous avez pris connaissance des publications précédentes sur l’opération de grenaillage, vous savez maintenant que la machine est faite d’organes distincts, travaillant en harmonie pour obtenir le résultat désiré.
Il est également important de faire des vérifications régulières (journalières, hebdomadaires, mensuelles) et de mettre en place des programmes préventifs de maintenance afin que de petits problèmes ne tournent pas au cauchemar.
Ceci dit il est tout aussi important d’avoir la bonne personne au bon endroit qui puisse superviser toute l’opération de grenaillage.
Un opérateur expérimenté ne fait pas qu’appuyer sur des boutons ou remplir la machine d’abrasifs quand le niveau est bas. Le bon opérateur facilite le travail du personnel d’entretien, maintient les coûts à un niveau bas pour atteindre un nettoyage homogène.

Pour les besoins de cet article, je vais me concentrer sur le grenaillage par machine à turbines car c’est l’occasion pour un opérateur de donner toute la mesure de son savoir-faire.

Pourtant Le rôle de l’opérateur, lorsqu’il s’agit de grenaillage en machine à turbines, semble être moins important  que celui du grenaillage à air comprimé. On pourrait penser que l’opérateur n’a besoin que de s’assurer que le produit est introduit dans la machine et qu’il est en quantité suffisante. Cependant, c’est l’opérateur lui-même qui apportera la valeur ajoutée à l’opération de grenaillage.
Voici une liste de suggestions qui, en tant qu’opérateur, peuvent être réalisées assez facilement et comment il affecte le résultat global ou prévient d’autres problèmes.



Le travail de l'opérateur

• Vérifiez le niveau dans la trémie (la trémie d’alimentation et la trémie automatique , le cas échéant) :

Le maintien de la quantité requise d’abrasif dans la machine est essentiel pour maintenir le mélange  opératoire  équilibré et homogène.
Si le niveau est trop bas, le mélange commence à contenir trop de fines particules se déplacer vers les fines et l’abrasif n’aura pas d’impact énergétique suffisant  sur les pièces pour enlever le sable, etc.  Souvent, lorsque cela se produit, un opérateur ajoute de l’abrasif neuf au mélange pour relever le niveau de la trémie.  
Aussi intuitif que cela soit, ce n’est pas la meilleure façon de rééquilibrer le mélange opératoire.  Une meilleure approche serait d’ajouter de la grenaille neuve afin de maintenir le niveau constant plutôt que d’attendre que celui-ci baisse significativement avant d’en rajouter. (concrétement, l’idéal est de rajouter de petites quantités de grenaille le plus fréquemment possible pour maintenir le niveau)
Un ajout de grenaille neuve en forte quantité en une fois va provoquer un changement brutal de la composition du mélange opératoire ; la direction de la gerbe de grenaille va changer ce qui entrainera un nettoyage incomplet de vos pièces et l’usure prématurée de certaines zones de la cabine  Bien sûr, si vous possédez une trémie d’alimentation automatique, cela facilitera la gestion de l’alimentation de votre machine, mais cela ne vous empêchera pas de veiller à ce qu’elle contienne en permanence de la grenaille neuve.



• Vérification du séparateur :

Le séparateur, comme indiqué précédemment, est responsable du maintien de l’équilibre du mélange opératoire.  Un bon mélange opératoire homogène est composé de particules  grosses, moyennes et fines Pour y parvenir, dès que l’abrasif atteint une taille critique, le séparateur élimine les particules jugées trop petites pour le grenaillage (les fines) avec la poussière et le sable.  
Par des ajouts fréquents en petite quantité d’abrasifs neufs, l’équilibre entre les particules grosses, moyennes et fines restera constant tout au long du cycle de grenaillage.  Toutefois, durant le grenaillage,  vérifiez le séparateur(s).  
Vous devriez avoir un rideau d’abrasif qui s’étale sans interruption sur toute la largeur du séparateur.  Ce rideau doit être assez épais, mais pas trop.  si vous pouvez à peine voir à travers, c’est l’idéal.

Si le rideau est discontinu, l’air aura tendance à contourner l’abrasif et à circuler  davantage à travers les espaces.  Si le rideau est trop épais, alors l’air ne peut pas passer à travers pour entraîner les fines et la poussière.
Au contraire, si le rideau est trop mince, alors des particules de bonne dimension peuvent être aspirées, ce qui équivaut à gaspiller votre argent.   De plus vérifiez le tamis sous le séparateur. S’il y a colmatage, nettoyez pour que la grenaille puisse passer librement à travers la grille.
S’il y a des trous dans ce tamis, ils doivent être réparés de sorte que les gros débris métalliques (boulons, vis) ne puissent pas atteindre les turbines et causer une panne.


 

• Contrôle du mélange opératoire

Comme mentionné précédemment un mélange correctement équilibré doit contenir des particules grosses, moyennes et fines et être débarrassé des poussières ainsi que des particules de grenaille devenues trop fines. La meilleure façon de vérifier si le ratio est correct et maintenir un parfait équilibre est de faire un test de tamisage à la fin de chaque équipe. Les tamis requis dépendront de la grenaille utilisée. W Abrasives offre un kit de tests complets adaptés à vos produits qui contiennent tout l’équipement nécessaire  au contrôle de votre mélange opératoire.

•    Contrôle du nettoyage

Regardez attentivement les pièces à la sortie de la machine.  Le niveau de propreté est-il conforme à vos attentes ? Est-il constant pour chacune des pièces ? Si la réponse à une de ces questions était négative, une recherche serait lancée pour en déterminer l’origine qui peut provenir de différentes raisons que ce soit  du mélange opératoire ou d’ailleurs.
Il est important de rester vigilant sur la surveillance de la propreté car cela affecte la productivité si un  re-grenaillage est nécessaire. Vous gagnerez beaucoup de temps en détectant ce problème en amont.


•    Enfin,  écoutez votre machine lorsqu’elle fonctionne

Quelque-chose ne fonctionne pas comme d’habitude? Quand cela fait des années que vous conduisez la même voiture vous détectez tout de suite que quelque-chose ne tourne pas rond. Il peut  s’agir d’un cliquetis,  d’une vibration ou de tout autre chose qui dérange. Quand cela fait des heures, voir des jours qu’un opérateur est autour de sa machine, il est habitué au bruit de son fonctionnement,  de sorte que lorsque le bruit change, il le décèle immédiatement.  Comme pour une voiture, une machine qui fait un bruit inhabituel doit être le signe d’une recherche de défaut afin que le process se déroule correctement.

Se référant à l’analogie  sportive de mon article concernant la turbine, si la machine est une équipe de football,  alors l’opérateur est l’entraîneur, responsable de s’assurer que tout le monde fait le travail pour lequel il a été désigné.
L’opérateur d’une machine à grenailler doit s’assurer que tous les composants fonctionnent bien comme prévu et peut grandement contribuer à la maintenance en identifiant les petits problèmes au fur et à mesure qu’ils se produisent.

Pour toute information sur l’offre de services de W Abrasives :

Grâce à leur expertise, les équipes techniques de W Abrasives offrent un service complet et des formations pour vos opérateurs.
N’hésitez pas à appeler votre Directeur Régional des ventes ou votre distributeur pour une consultation  




Written by:

Chris Prouty
Technical Service Advisor, NAO
Chris.Prouty@wabrasives.com
(682) 300-1885
Contact
Les dernières mises à jour : 
Stelux   //    Maintenance   //    Offre de découpe   //    Offre de précontrainte   //    Offre de préparation   //    Stelux   //    Maintenance   //    Offre de découpe   //    Offre de précontrainte   //    Offre de préparation   //    Stelux   //    Maintenance   //    Offre de découpe   //    Offre de précontrainte   //    Offre de préparation   //   
Trouvez vos solutions>
Contact>